Text Size
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
Français (Fr)Deutsch (De)

Nouvelles du Népal

15 mai 2015

Chers Amis,

A l’heure où nous écrivons ces lignes (mi-mai), les nouvelles de nos amis au Népal sont loin d’être réjouissantes, mais nous voyons la main de Dieu à l’œuvre et nous sommes encouragés par le soutien reçu de part et d’autre ! Les histoires qui nous sont relatées nous confortent dans le fait que nos implanteurs d’églises accomplissent un travail phénoménal, en particulier dans des villages perdus au milieu des montagnes, et ce dans des conditions extrêmement précaires.

Un de ces villages s’appelle Kamthung. Même sans tremblement de terre, il n’existe pas de route pour y accéder. Le seul moyen de s’y rendre est de marcher pendant six heures. Shivaram, un jeune pasteur formé il y a deux ans, a choisi de s’y installer pour répondre à l’appel de Dieu. Il était le premier à apporter le message de l’Evangile dans ce village. Des quatre-vingt familles qui y résidaient, quinze ont rencontré le Seigneur, ont été baptisées et sont devenues membres de l’église. Aujourd’hui, tout le village a été rasé par le tremblement de terre ; les maisons des quatre-vingt familles ont été détruites. Mais heureusement, personne n’a été tué. La seule aide reçue jusqu’ici par le gouvernement est une maigre somme d’argent, l’équivalent de quelques centaines de francs ! Mais, grâce au soutien d’Empart, une petite équipe a pu rejoindre le village et y apporter de la nourriture, de l’eau et du matériel d’urgence. Lorsqu’ils ont vu les secours arriver, les villageois ont accouru et ont exprimé leur immense reconnaissance envers l’équipe d’Empart et envers les chrétiens de leur village, grâce auxquels tout le monde pouvait bénéficier de cette aide miraculeuse.

Le pasteur Shivaram nous dit : « Voici ce qu’il reste de ma maison où nous avions l’habitude de nous réunir pour prier, étudier la Bible et célébrer le culte. Merci de prier pour que nous puissions reconstruire ce lieu. »

Avec l’aide d’Empart, des abris de fortune ont pu être construits, en particulier pour les personnes âgées, les enfants et les malades. C’est une belle opportunité de faire briller la compassion de Christ et de son Eglise, dans un endroit où aucun autre secours n’est encore arrivé.

Il a fallu sept jours à une équipe d’Empart pour atteindre Makwanpur, un autre village retiré. Le pasteur Praja y travaillait depuis trois ans. Beaucoup de villageois avaient répondu à l’appel du Christ et l’église était florissante! Mais le tremblement de terre a tout dévasté. Les gens les plus fragiles ont trouvé refuge dans des abris, et les autres dorment dehors. Notre équipe a pu les aider en leur apportant de l’eau et de la nourriture.

Harilal, l’un des anciens du village, a dit : « Vous les chrétiens, vous êtes les premiers à être venus nous aider. Vous n’avez pas seulement apporté du secours matériel, mais vous nous avez également témoigné de l’amour, par vos prières, vos encouragements et vos nombreuses bénédictions. Nous n’avions jamais vu ça et nous sommes très reconnaissants ! Ne partez pas et aidez-nous à rebâtir notre village ! Nous voulons que l’église puisse grandir ici ! »

Alors que nous apercevons partout les décombres, la misère, la fumée des corps qui sont en train d’être brulés, nous voyons également de nombreux serviteurs de Dieu dans les villages qui continuent à prier et à louer Dieu. Les bâtiments ont peut-être été démolis, mais l’Eglise et les croyants demeurent ancrés dans la foi. Nous pouvons réellement être fiers de nos frères et sœurs au Népal, ils sont des exemples pour nous !

Sarita, une croyante, nous a dit : « Je sais que Dieu voit tout et il ne va pas nous abandonner dans cette situation. C’est dur de voir tant de vies être anéanties en quelques secondes, et on a de la peine à comprendre que quelque chose de bon puisse sortir de tout cela, mais nous devons y croire, car c’est ce que Jésus nous dit dans sa Parole ! »

Kamal, l’un de nos implanteurs d’églises, nous partage : « Nous sommes tellement reconnaissants pour tout ce que les équipes d’Empart ont pu nous apporter ! Cela devenait difficile pour nous de survivre. Même les membres de mon église commençaient à perdre espoir. Mais on continuait à prier et je leur disais : « Dieu va envoyer quelqu’un pour nous aider, faisons-lui confiance ! Il a protégé nos vies dans ce tremblement de terre, alors il ne va pas nous laisser mourir de faim. Et le septième jour, Dieu nous a envoyé une équipe d’Empart avec de la nourriture ! Nous remercions le Seigneur pour sa fidélité et nous vous remercions pour le sacrifice que vous avez fait pour que nous puissions recevoir cette nourriture ! »

Kanchaman, un autre croyant, nous a dit : « Je remercie Empart de nous avoir aidés. Notre Dieu est grand ! Je priais Dieu de pourvoir à nos besoins. Ma famille n’avait rien mangé depuis que le tremblement de terre avait détruit notre maison. J’allais dans la forêt pour essayer de trouver de la nourriture, mais je rentrais à chaque fois les mains vides. Parfois je ne voulais même plus rentrer, car ma famille s’attendait à ce que je ramène quelque chose… Mais grâce à Dieu, nous avons maintenant de quoi nous nourrir ! »

Des témoignages comme ceux-ci nous encouragent beaucoup. A ce jour (mi-mai), nous avons déjà pu aider une quinzaine de villages et plusieurs centaines de familles. Et notre aide va se poursuivre, grâce à vos prières et à votre soutien ! Il y a encore beaucoup de travail à faire pour reconstruire ces villages et permettre à toutes ces personnes de retrouver une vie décente.

Merci de continuer à vous engager à nos côtés pour nos frères et sœurs au Népal !

Avec nos cordiales salutations.

L’équipe d’Empart

 

Si vous désirez participer à cette entraide, merci de mentionner « Fonds urgence Népal » sur vos dons.

 

Banque Cantonale Vaudoise :

1001 Lausanne, CCP - 10-725-4

IBAN: CH61 00767000 Z51530719 (clearing 767) Empart Suisse, 1510 Moudon

BIC/SWIFT : BCVLCH2LXXX

 

La Poste :

CCP 12-483747-3 ; IBAN CH 66 0900 0000 1248 3747 3 ; Association Empart Suisse

 

Depuis la France :

Banque : 10278, Caisse : 06099, Compte : 00020084602, Clef : 26

B.I.C. : CMCIFR2A / IBAN : FR76 1027 8060 9900 0200 8460 226,

Association ADF Paris, Empart France, 4 Rue de Châtillon, 91210 Draveil

 

 

1er mai 2015

Chers Amis,

Nous sommes persuadés que vous êtes touchés par les images de dévastation du Népal que vous voyez sur vos écrans de télévision. Malheureusement, pour certains, la réalité est pire que ce que vous voyez !

Dawa, le responsable d’Empart à Katmandu, est allé à la recherche de croyants qui vivaient dans un village. En arrivant sur place, il a remarqué que quelque chose avait changé, puis il a réalisé que la montagne au-dessus du village s’était effondrée. Il s’est rendu dans un autre village où l’un des implanteurs d’églises travaille. Il a trouvé le pasteur K. et quelques croyants accroupis sur les décombres, dégageant les gravas à mains nues pour tenter désespérément de retrouver l’une de leurs sœurs en Christ.

Photo : Sur cette photo, le pasteur K. se tient à côté de ce qu’était sa maison. Derrière lui, vous apercevez ce qu’il reste de l’une des églises d’Empart. Le pasteur K. ne sait pas qui est encore en vie parmi les membres de l’église, car ils ont tous fui, sous l’effet de la panique, et aucun d’eux n’est entré en communication avec lui. « Nous avons besoin d’eau et de nourriture », dit-t-il. « Nous n’avons plus rien ! Nous dormons dehors, et il fait froid la nuit. Il nous manque des vêtements chauds. »

« S’il-vous-plaît, priez pour nous et pour nos frères et sœurs qui ont perdu des êtres aimés. Demandez à Dieu de les remplir de sa paix. Nous essayons de les aider et d’aider aussi les non-chrétiens qui sont touchés. Aidez-nous, par vos prières, à leur témoigner l’amour et la compassion de Dieu. C’est une occasion pour nous de leur montrer qui nous sommes réellement, bien que pour l’instant nous ne puissions rien leur offrir de concret. J’aimerais que d’autres chrétiens et d’autres églises nous aident à ressembler aux chrétiens des églises des Actes des apôtres. »

Nous avons actuellement trois équipes qui font une évaluation sur le terrain, afin de mettre en place une stratégie d’aide sur le court terme et le long terme. Nos deux centres de formation de Katmandu ont été détruits. Plusieurs personnes ont été blessées, mais aucun étudiant ou enseignant n’a perdu la vie, grâce à Dieu ! Ils sont toutefois très inquiets pour les membres de leur famille qui vivent dans des villages éloignés. Ils ne savent pas ce qui leur est arrivé et n’ont aucun moyen d’entrer en contact avec eux. La plupart des équipes de secours viennent en aide aux gens de la ville, mais étant donné que beaucoup de routes et de voies d’accès ont été détruites, ces villages sont plus isolés que jamais.

Dama, l’un des coordinateurs d’Empart, dit : « Nous remercions Dieu d’avoir protégé nos vies. Autour de nous, des gens sont morts et nous voyons partout la fumée des crémations des corps (selon le rite hindous). Mais nous voyons aussi la main de Dieu et sa protection sur tous nos étudiants, et nous rendons grâce à Jésus tous les jours. »

« Nous nous sommes installés dans les champs, loin des bâtiments, comme la plupart des gens, mais ces endroits sont pollués par le manque de toilettes et d’eau courante. Lorsqu’il pleut pendant la nuit, nous souffrons du froid et des gens tombent malades. Certains crient et pleurent toutes les nuits. Nos étudiants essayent alors de leur venir en aide en les consolant et en priant pour eux. Que peuvent-ils faire d’autre ? Nous n’avons rien à leur donner ! Nous demandons à Dieu de nous envoyer de l’aide pour que nous puissions à notre tour en aider d’autres. »

Le pasteur Vivek, coordinateur d’Empart dans cette région, a essayé d’entrer en contact avec d’autres pasteurs et églises. La plupart d’entre eux sont inatteignables et ceux avec lesquels il a pu parler n’ont pas donné de bonnes nouvelles. Il dit lui-même: « Le tremblement de terre a eu lieu pendant la célébration de notre culte et beaucoup de croyants étaient à l’intérieur des églises et louaient Dieu. Je suis allé rendre visite à l’un des pasteurs, hier, et il m’a emmené sur un terrain où étaient étendus seize corps de frères et sœurs décédés. D’autre part, plusieurs pasteurs et croyants manquent à l’appel et nous ne savons pas où chercher. Beaucoup de gens sont blessés et nous ne savons pas où les emmener pour les soigner, car les routes sont détruites et certaines cliniques de villages sont en ruines. On ne peut leur offrir que la prière ! Je me sens perdu ! Où commencer ? Dans quelle direction aller ? Comment aider ? S’il vous plaît, priez pour nous ! »

Photo : L’un des membres d’une église a fabriqué une tente et a réuni plusieurs frères et sœurs sous ce toit de fortune. Ils vivent ensemble et supplient Dieu de leur venir en aide et d’opérer des miracles. Nous désirons mobiliser les responsables et les croyants des +500 églises implantées au Népal, pour que ceux qui n’ont pas été sinistrés viennent en aide à la population et soient des témoins vivants de l’amour de Jésus.

Les besoins les plus urgents sont l’eau, la nourriture, les médicaments, les habits chauds et les bâches en plastique pour se protéger de la pluie. Par vos dons, vous pouvez contribuer à cette aide pratique (merci de préciser « Fonds urgence Népal »).

Alors que nous découvrons avec tristesse les dégâts subis par le Népal et ses habitants, nous pouvons trouver du réconfort dans le fait que nous avons sur place un nombre grandissant de jeunes hommes et jeunes femmes qui sont prêts à aller partager l’amour du Christ à une population qui a si désespérément besoin d’entendre un message d’espoir. Les nouveaux diplômés de nos centres de formation (une centaine!) sont arrivés au terme de leur année d’étude à un moment crucial. Ils sont prêts à aller soutenir leur peuple et leur témoigner du Dieu tout-puissant auquel nous croyons, qui peut faire des miracles au milieu de la détresse. La plupart d’entre eux ont vu la main de Dieu agir de façon incroyable dans leur propre vie et sont déterminés à voir leur Seigneur œuvrer pour leur pays !

Merci de vous tenir sur la brèche pour le peuple du Népal et de remettre ce pays entre les mains de notre Dieu. Que son amour et sa paix se déversent dans les cœurs et que nos collègues sur le terrain soient renouvelés dans leur foi, leurs forces et leur courage !

 

Amitiés,

L’équipe Empart

 

Banque Cantonale Vaudoise :

1001 Lausanne, CCP - 10-725-4

IBAN: CH61 00767000 Z51530719 (clearing 767) Empart Suisse, 1510 Moudon

BIC/SWIFT : BCVLCH2LXXX

 

La Poste :

CCP 12-483747-3 ; IBAN CH 66 0900 0000 1248 3747 3 ; Association Empart Suisse

 

Depuis la France :

Banque : 10278, Caisse : 06099, Compte : 00020084602, Clef : 26

B.I.C. : CMCIFR2A / IBAN : FR76 1027 8060 9900 0200 8460 226,

Association ADF Paris, Empart France, 4 Rue de Châtillon, 91210 Draveil